Lexique de A à E

A2e.CDoc - Lexique

A | B |C |D |E |F|G|H|I|L|N|O|R|S|T

A

Archivage électronique : Collecte, classement et de conservation de données  avec possibilité de consultation ultérieure. L’archivage est une fonction distincte de la sauvegarde. L’archivage numérique requiert un support adapté, fiable, pérenne et sécurisé.
Authentification : Processus ayant pour objet de réaliser de façon formelle, intangible et opposable aux tiers, l’identification des acteurs d’une transaction électronique
Autorité d’enregistrement : Entité recevant les demandes de clés émanant de personnes physiques  souhaitant disposer d’une signature électronique individuelle et ayant en charge de s’assurer de l’identité des demandeurs avant d’établir un certificat communiqué à l’Autorité de certification.
Autorité de Certification : Entité chargée de créer et d’affecter des certificats de clés publique. Elle assure l’archivage des signatures électroniques et la maintenance de  l’annuaire des certificats en vigueur.
Autorité d’horodatage : Entité ayant en charge  la gestion de la production des contremarques de temps sur les données enregistrées afin de garantir l’existence de ces données à la date de la marque de temps.

B

Bi-clé asymétrique : Algorithme cryptographique asymétrique intégrant un ensemble de paramètres  publics, désignant  « la clé publique », et d’un ensemble de paramètres connus par  le  seul propriétaire de la bi-clé, et dénommés «  clé privée ».  Les deux clés sont telles que  connaissant la clé publique, il est impossible  de découvrir la clé privée

C

Certificat : Joue le même rôle, dans le domaine numérique  qu’une carte d’identité. Un certificat précise le nom d’une personne physique, ou d’une entité et atteste qu’une clé publique, incluse dans le certificat, lui appartient. La signature numérique est créée avec la clé privée correspondant à la clé publique du certificat. La validité du certificat est contrôlable avec la signature numérique de l’autorité de certification.
Certificat numérique : Document crypté contenant des informations sur l’identification d’un serveur ou d’un utilisateur. Il Associe les données d'identification d'une personne physique ou d’une entité  à un bi-clé, jouant le rôle de visa. Ce lien est réalisé sous le contrôle d’une autorité de confiance : L’Autorité de Certification. Un certificat  représente un exemplaire unique, les données intégrées ne peuvent être modifiées une fois qu'il est créé. A la suite de l’obtention et  du contrôle des données et des justificatifs appropriés, de façon plus ou moins avancée selon la garantie associée, l'autorité de Certification produit le certificat ad hoc. Concrètement, elle signe avec sa clé privée un message intégrant les données dont elle certifie l’authenticité. La résultante dénommée certificat de clé publique est établie au format normalisé X.509v3.
Clé : Ensemble de symboles à la base  des opérations de chiffrement et de déchiffrement. Cet élément ne peut être  déduit des données d’entrée et de sortie.
Clé privée : Composante  de la  bi-clé asymétrique connue que de son seul  propriétaire.
Clé publique : Composante de la bi-clé communiquée aux utilisateurs pour vérification ou chiffrement.
Coffre numérique - Coffre électronique :Système d'archivage de données numériques  à valeur probante.
Contremarque de temps : Ensemble résultant de l’association de données à une date et une heure obtenues à partir d’une source de temps réputée fiable, signé électroniquement par l’autorité d’horodatage .

D

Dématérialisation
Procédé  de transformation de documents papier (documents matériels) par des documents électroniques. Selon les différentes réglementations en vigueur (LEN….), la dématérialisation doit respecter un ensemble de règles de base. Une des premières, stipule que les documents doivent être conservés sous leur forme originale qui détient, seule, une valeur juridique. Ainsi, lorsqu’une une facture a été produite sous support papier, la numérisation de cette facture à l'aide d'un scanner ne sera qu’une copie. Toutefois, la DGI autorise la conservation des fichiers de données ayant servi à l'édition papier des factures à la place des factures papier adressées aux clients.

E

Echelle de temps [Universal Time Coordinated (UTC)] : Heure basée sur le méridien de Greenwich (+0, heure GMT) et utilisée comme référentiel pour éviter de jongler avec les décalages horaires lorsque en communiquant avec d’autres interlocuteurs localisés dans des fuseaux horaires distincts.
Echelle de temps UTC(k) : Heure procurée par la source de temps «k» avec une précision suffisante . Cette précision est de l’ordre  de ± 100 ns, selon la recommandation S5 du Comité Consultatif pour la Définition de la Seconde (référence : [ITU-R TF.536-1]).
EDI (Echange de données informatisé) : Norme de message structuré permettant de réaliser  des transactions (factures, bons de commande et de livraison..). Il existe une gamme étendue de définitions de messages

Haut de page